Bien préparer votre arrivée au Canada

Le Québec n'est pas la France
(quelques différences d’importance)

L’acquisition d’un bien immobilier

La profession de courtier en immobilier au Québec est très bien encadrée par l'Organisme d'Autoréglementation du Courtage Immobilier du Québec (O.A.C.I.Q.), organisme relevant du Ministère des Finances du Québec.

Aussi ne vous éparpillez pas en multipliant vos démarches auprès de plusieurs courtiers immobiliers à la fois, une fois que vous en avez choisi un(e).

Un seul courtier immobilier suffit pour coordonner l’acquisition de votre futur bien immobilier, puisque tous les cabinets immobiliers (ou agences immobilières selon la nouvelle terminologie de la Loi de 2010 sur le courtage immobilier au Québec) sont reliés à un même système informatique, des plus sophistiqués d’ailleurs, et qui est mondialement connu sous l’abréviation MLS (pour Multi-Listings Services, en anglais) ou SIA pour le pendant en français (Service Inter Agences).

Vous pouvez aussi consulter le portail immobilier Centris.ca, une autre version de cette banque de données qui a été mise à niveau récemment.

En fait, dans sa version professionnelle, beaucoup plus complète et réservée exclusivement aux courtiers immobiliers, cet outil informatique permet la mise en place d’un fichier central des données et donne ainsi l’accès à presque la totalité des descriptifs des biens immobiliers disponibles.

Particulièrement utile au niveau de l’immobilier résidentiel, ce système de compilation et d'échanges de données entre cabinets immobiliers est également disponible pour les immeubles à usage locatif, les bâtiments commerciaux, les fonds de commerce, les terrains, les fermes, etc....

Notez que la profession de marchands de biens ou de fonds de commerce n’existe pas comme telle au Québec où tout passe par l’entremise d'un courtier en immobilier.

Je ne saurais trop conseiller à quelqu’un qui ne réside pas au Québec (qu'il réside à l'étranger ou dans une autre province du Canada) de ne pas hésiter à recourir aux services d’un "Professionnel de l’immobilier", et de préférence qui connait bien les préoccupations et besoins des nouveaux immigrants provenant de votre pays et qui parle votre langue.

Partez du bon pied en évitant de commettre des erreurs qui pourraient s’avérer coûteuses tant au plan monétaire qu’au plan émotif.

Vous désirez louer avant d'acheter un bien immobilier ?

Si vous deviez opter pour la location en attendant d'acquérir un bien immobilier, prenez le temps de consulter ces quelques notes. Pour d'autres conseils ou plus de renseignements, n'hésitez à nous contacter.

Droits et obligations du locataire et du propriétaire au Québec :

La Régie du Logement du Québec est un organisme Officiel qui gère les relations entre le locataire et le propriétaire (notamment toute demande concernant la reconduction d'un bail, la fixation ou la révision du loyer, la reprise, la subdivision, le changement d'affectation, l'agrandissement substantiel d'un logement, etc., et la conversion d'un immeuble locatif en copropriété divise). Cet organisme est également doté d'un tribunal administratif.

Caution ou dépôt de garantie - Interdit au Québec -

Attention : aucun propriétaire ne peut demander une caution ou un dépôt de garantie pour quelle que raison que ce soit. Ne l'oubliez pas!

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site du Ministère de l'Immigration et des Communautés Culturelles du Québec, ainsi que

  • le Guide Vivre en logement de Services Québec,
    information sur les droits et obligations des locataires.
  • la Régie du logement du Québec
    information sur les droits et responsabilités en matière de logement; les pratiques interdites par la loi; les façons de renouveler votre bail ou d'y mettre fin; les recours dont vous disposez si le propriétaire ne respecte pas le bail.

Le choix de son Courtier Immobilier

Bien choisir son courtier immobilier est important car vous aurez besoin de ses précieux conseils, que ce soit au niveau de son expertise immobilière ou pour vous aider à trouver l’expert professionnel dans les champs de compétence les plus divers: notaire, fiscaliste, avocat spécialisé en droit de l'immobilier ou en droit de l’immigration, assureur, etc....

Si cela vous est possible, il est toujours plus sage de venir découvrir en touriste le Québec et constater par vous-même la vie et la réalité nord-américaine telle que vous le percevez.
Une réalité: Nous sommes ici à 1h30 des USA, les opportunités d’investissement sont nombreuses à travers le Canada tout entier et notamment au Québec.

Votre place dans le monde des affaires au Québec

Pour le nouveau résident permanent, donc immigrant, qui désire faire sa place dans le monde des affaires, il est important de garder à l’esprit que le Québec n’est pas la France: il y est plus facile de se lancer en affaires, mais les conditions sociales ne sont pas celles de la France, de la Suisse, de la Belgique ou de tout autre pays francophone.

Ce pays nord-américain, encore jeune, offre une multitude de défis à relever et d'opportunités à saisir. Ainsi, quelqu’un ayant fait ses preuves n’est pas contraint, pour réussir, d’aligner "systématiquement" tous ses diplômes, comme le plus souvent nous l’observons dans les pays Européens.

Mais attention, en Amérique du Nord, le plan d’affaires constitue un outil incontournable avant l’obtention d’une ligne de crédit auprès d’une institution financière (il est toutefois très facile de se faire aider pour rédiger ce plan d’affaires).

Par ailleurs, il existe un certain nombre de différences entre la manière de faire des affaires au Québec et celle des autres provinces du Canada. De plus, le Québec est par bien des aspects très différent des Etats-Unis.

La patience et la détermination

Pour les nouveaux arrivants exerçant une profession libérale ou un métier autonome, il vous faudra faire preuve de patience et de détermination, puisque l’obtention des équivalences de vos diplômes pourrait être longue et ardue; non pas à cause des méandres bureaucratiques mais le plus souvent à cause aux contraintes imposées par les Associations et les Ordres Professionnels eux-mêmes (exemples : Médecins, Infirmières, Ingénieurs, Professeurs, Avocats, Notaires, etc.).

Le Québec appartient à un environnement, d’abord... nord-américain et ensuite francophone. L’État, tant au niveau fédéral, que provincial, intervient beaucoup moins dans la vie des Canadiens ou des Québécois que dans la majorité des pays de l'Union Européenne.

Dernier conseil : savoir s'intégrer au Québec

La réussite, comme partout ailleurs, tient essentiellement dans la sagesse de comprendre comment se démarquer des autres, la détermination, la créativité, le travail, la persévérance et un souci constant d’intégration jour après jour au sein de la communauté Québécoise.

Bref, que vous souhaitiez immigrer, habiter, résider ou vous installer au Québec, soit en tant qu'immigrant investisseur ou qu'investisseur NON immigrant, immigrant travailleur autonome ou immigrant travailleur qualifié, que vous soyez un particulier ou un commerçant, un entrepreneur, un artisan ou une personne immigrante de profession libérale (médecin, avocat, ingénieur, vétérinaire, géomètre, ingénieur, comptable, etc.), peu importe, une bonne et minutieuse préparation s'impose, en plus d'une visite exploratoire en tenant compte que le Québec n'est pas la France, même si la langue officielle est le français.

L’avenir au Québec vous appartient !! Il n’en tient qu’à vous !

Et souvenez-vous :
Quebec-Immo.com c'est votre guide de l'immigration et de l'immobilier du Québec.

Bookmark Quebec-Immo.com Guide du Quebec Immobilier pour les immigrants et investisseurs canadiens

Bookmark Quebec-Immo.com Guide du Quebec Immobilier pour les immigrants et investisseurs canadiens